Chers lecteurs

Traditionnellement, la visite d’une région se limite à la découverte des villes et du patrimoine historiques : Châteaux, musées, églises… le concept même de la route des fleurs repose sur le fait qu’il est impossible de bien visiter une région sans connaître son patrimoine végétal et botanique, l’une de ses richesses essentielles. C’est pourquoi l’association Caraïbe Infos Séjour a choisi de vous faire découvrir : les sites naturels les plus intéressants, les paysages les plus remarquables, les villes et villages fleuris, les parcs, les jardins…La passion des fleurs et des jardins n’exclut pas l’amour des beaux paysages, des végétations luxuriantes et sauvages, du charme typique des îles des Antilles. Vous rêvez sans doute d’autres horizons, d’autres cieux, d’autres parfums, d’autres paysages, d’autres rencontres. Tout naturellement votre rêve vous conduit sous les tropiques : il prend la forme d’un arc grâce à ces 32 îles sur le bleu de la mer : voici la Caraïbe, aux couleurs éclatantes vous plonge dans une ambiance tranquille et gaie, le charme désuet de ses petites villages ne vous laissera pas insensible, pas plus que de vanter la douceur des ces alizés, la blancheur de son sable chaud enchâssée dans un écrin d’émeraude, ces poissons et ces oiseaux multicolores, ces fruits exotiques, ces rivières, la senteur des épices, ces cocktails et la tiédeur de ces eaux ; On y trouve des quantités incroyables d’espèces végétales : Au milieu des essences les plus variées poussent anthuriums et roses de porcelaine que l’on vend par brassées sur le marché. Acajou blanc, courbaril, bois de rose, bananier, cacaoyer, caféier, mahogany dont on fabrique encore les superbes meubles créoles, gommiers qui donnèrent leur nom aux pittoresque embarcations qu’on voit rentrer le soir de la pêche. La Caraïbe ne se livre pas au premier venu, elle se mérite et pour qu’elle vous dévoile ces secrets, il vous faudra abandonner votre chaise longue à l’abri des cocotiers, vous vêtir légèrement et quitter les délices de la plage. Mais quelle récompense lorsque vous aurez réussi à vaincre votre paresse ô combien naturelle sous le ciel des tropiques !

Mais comment parler des Antilles sans évoquer la mer omniprésente, aucun lieu n’en est éloigné de plus de 12 KM. Bien rares sont les endroits d’où vous ne l’apercevrez pas. Elle est là pour vous rappeler les plaisirs qu’elle vous offre. C’est dans les presqu’îles des petites Antilles (les Grenades, Sainte Lucie, Guadeloupe, Martinique…) et après une traversée de vingt minutes vous accosterez dans une charmante marina bordée d’hôtels confortables. Tout est fait pour le bonheur du touriste qui peut pratiquer à loisir ses sports préférés : golf ou pêche sous marine, bronzette ou farniente ; quelques soient ses ardeurs de la journée, il se retrouvera le soir venu au bord de la piscine pour siroter un cocktail agrémenté d’un rythme local (biguine, calypso, soka, salsa…)